Terrorisme, le mot qui tue ?

0 No tags Permalink

Cela fait une trentaine d’années que le délit de « terrorisme » est venu garnir l’arsenal judiciaire. Un qualificatif sujet aux interprétations qui désigne un acte commis « en relation avec une entreprise individuelle ou collective ayant pour but de troubler gravement l’ordre public par l’intimidation. » Cette sentence est désormais une bénédiction pour les gouvernements peu scrupuleux des ...